2016, une année bien remplie

 

Le dernier conseil municipal de l’année 2016 s’est déroulé vendredi 16 Décembre.
Il comportait 17 rapports sur les affaires courantes de la ville, l’élaboration du nouveau Plan Local d’Urbanisme, les opérations comptables avant le vote du budget, les nouveaux statuts de la CCST ainsi que  les tarifs 2017.
Fait notable: ces rapports ont tous été votés à l’unanimité, majorité comme opposition.

Mais la fin de l’année, c’est surtout le moment de faire une rétrospective

En 2016, la ville de Delle a obtenu le label national « Cap Citergie » récompensant son engagement en faveur des économies d’énergie. Cette distinction entraîne l’obtention d’une subvention de l’Etat de 170000€ qui permettra d’aider à la réalisation de plusieurs projets:
liaison douce du quartier de l’Allaine à la gare avec la création d’une passerelle piétonne et cyclable sur l’Allaine
poursuite de la modernisation de l’éclairage public avec des points lumineux moins gourmands en énergie
mise en place un partenariat pédagogique autour du thême de la biodiversité avec le collège.

2016 a salué l’arrivée sur notre commune de nouveaux services et commerces: Liberty Gym, L’Antre deux Verres, les Pompes Funèbres du Sud Territoire, Les Nouvelles Halles, MLS garage, O bon bec, Sundgau Poisson, L’essentiel Coiffure Bio qui vient d’ouvrir ses portes et Mac Donald qui ouvrira le 27 décembre…
Saluons aussi l’extension de la société Lisi qui construit actuellement un nouveau bâtiment de 2000 m2 pour de nouveaux fours et qui construira 6000m2 de locaux industriels et tertiaires en 2017 en partenariat avec la Ville et la CCST! Ou encore la société BC Express qui réalise actuellement une extension sur le Technoparc!

2016 a permis la réalisation de la première tranche de rénovation de la salle des fêtes. Celle ci est dotée dorénavant de toilettes intérieures et d’un local de rangement indispensables! La deuxième tranche commencera durant l’été 2017 pour la mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite et la rénovation de la salle proprement dit.

2016 a vu l’installation de 4 nouvelles caméras de sécurité dans le centre ancien, poursuivant ainsi le programme de sécurité de la majorité municipale.

2016 a redonné une place de la République à notre commune. L’inauguration a eu lieu samedi 17 septembre en présence de nombreux habitants venus témoigner leur attachement aux valeurs républicaines. Tout au long de la journée, les plus jeunes ont pu participer à des animations sur le thême de la citoyenneté, concourant eux aussi à la réussite de cette journée pas comme les autres.

2016, c’est aussi la mise en place de plusieurs actions en direction de la jeunesse:
un pacte de réussite éducative avec les parents et les enseignants
un conseil municipal des jeunes
une aide financière au permis de conduire.

2016 ce furent enfin de grands moments de convivialité avec le Carnaval, la remise des récompenses aux sportifs, aux bacheliers, aux maisons fleuries.
Avec la braderie, le championnat des Voitures à Pédales, le lancement des illuminations, le repas des anciens… et tant d’autres choses encore!

Un grand MERCI à toutes les associations de bénévoles qui ne comptent pas leur temps et à l’association des commerçants pour ces concerts, ces pièces de théâtre, ces lotos ou encore le marché de Noël…

Notre cité est redevenu attractive, elle se développe et voit fleurir de nombreux projets économiques et d’habitat (41 nouveaux logements construits rue Saint Nicolas cette année). Tout cela crée de l’emploi et combat le chômage, notre premier objectif.

L’équipe de l’Avenir Ensemble vous présente, à toutes et à tous, ses meilleurs voeux pour la nouvelle année.

Bonne année 2017

A Delle comme ailleurs…

 

 

Depuis bientôt deux ans notre pays est confronté à des drames épouvantables à cause des attentats et des assassinats ignobles qui se sont succédé: Charlie le 7 janvier 2015, Bataclan le 13 novembre, Nice le 14 juillet…

Ceux qu’on nomme les fondamentalistes religieux, les djihadistes, des fascistes en somme comme dit le philosophe Alain Badiou, veulent nous terroriser.

Ils veulent aussi imposer des codes vestimentaires qui « visent à définir la place des femmes dans la société… subordonnée à celle des hommes». Alors que celles- ci avaient tant lutté pour leur émancipation et l’égalité entre les hommes et les femmes au cours des décennies précédentes, ils veulent à nouveau les soumettre.

 

Dans notre république laïque, toutes les religions sont admises et doivent être protégées mais elles relèvent exclusivement de la sphère privée et doivent respecter les lois républicaines: cela est souvent mal compris.

L’immense majorité de nos concitoyens de confession musulmane souffre beaucoup de la situation actuelle.

L’immense majorité de nos concitoyens, (70%), déclare ne pas avoir d’appartenance religieuse ou ne pas croire en un dieu: eux aussi ont le droit de vivre paisiblement.

 

Chaque citoyenne, chaque citoyen doit pouvoir vivre comme bon lui semble, librement, à condition de ne pas attenter à la liberté des autres. C’est ça la laïcité: le garant de notre liberté de penser, notre bien commun. Il faut l’expliquer, il faut la protéger, il faut la défendre sans relâche.

 

Alors que s’ouvre la primaire de la droite pour l’élection présidentielle de 2017, avec son lot de violences verbales, de dures attaques et de coups bas, il est bon de rappeler à chaque responsable  politique, notamment aux politiques locaux, que chacun doit maîtriser sa parole.

 

Trop accoutumée aux excès de langage et aux exagérations abusives des démagogues, la majorité municipale condamne par anticipation tous les amalgames et toutes les stigmatisations qui flattent les plus bas instincts et mettent en danger notre république fondée sur le droit.

 

A Delle comme ailleurs…

 

 

Bonne rentrée à tous!

 

 

Les élus de la majorité municipale

une journée de rencontre et d’amitié entre les deux conseils municipaux de Delle et de Boncourt

Chaque année, les élus de Delle et de Boncourt se retrouvent ­une fois à Delle, une fois à Boncourt (Suisse)­ pour une journée de rencontre et d’amitié entre les deux conseils municipaux. Cette année, la rencontre avait lieu à Boncourt. Le maire de Boncourt André Goffinet a reçu en mairie les conseillers de Delle avant de prendre la direction de l’aérodrome de Bressaucourt pour une visite des installations. Puis retour sur Boncourt pour un repas en commun.

Chaque année, les élus de Delle et de Boncourt se retrouvent ­une fois à Delle, une fois à Boncourt (Suisse)­ pour une journée de rencontre et d’amitié entre les deux conseils municipaux. Cette année, la rencontre avait lieu à Boncourt. Le maire de Boncourt André Goffinet a reçu en mairie les conseillers de Delle avant de prendre la direction de l’aérodrome de Bressaucourt pour une visite des installations. Puis retour sur Boncourt pour un repas en commun.

Promouvoir des nouveaux élus

 

 

Au conseil municipal de vendredi 7 Octobre, Monsieur le Maire a chaleureusement remercié Mmes Catherine Lescalier et Marielle Bandelier qui ont démissionné pour des raisons professionnelles et personnelles.

Monsieur le Maire a ensuite accueilli deux nouveaux conseillers municipaux, Madame Martine Queiros et Monsieur André Hermann, lequel revient après deux ans et demi d’interruption.

Il a ensuite proposé plusieurs modifications dans l’organisation de l’équipe dirigeante de la mairie avec un nombre de maires-adjoints qui passe de sept à six. Outre Messieurs André Helle, Robert Natale et Daniel Bour, respectivement 1er, 2è et 4è adjoints :

  • Madame Sandrine Larcher, 3è adjointe, se voit attribuer, en plus de la délégation à l’éducation, celle de la culture.
  • Madame Fatima Khelifi, précédemment chargée des quartiers, devient 5è adjointe en charge de l’action sociale.
  • Monsieur Lionel Roy devient 6è adjoint chargé des bâtiments communaux, du développement durable, du numérique et délégué du quartier des Pasles.
  • Messieurs Jean-Luc Salomé et Daniel Kuntz conservent leurs postes de conseillers délégués au patrimoine et aux forê
  • Monsieur Lounès Abdoun devient conseiller délégué chargé de la communication et des « fêtes et cérémonies».
  • Madame Imann El Moussafer et Messieurs Philippe Garnier, André Hermann et Boualem Larbi sont nommés conseillers délégués aux quartiers des Vignes, du Centre, de l’Allaine et de la Voinaie. Ils se voient attribuer plusieurs missions: recueillir les doléances des habitants, alerter les services de la mairie en cas d’urgence, proposer des améliorations du cadre de vie dans l’enveloppe budgé..
  • Madame Emmanuelle Marlin remplace Madame Marielle Bandelier comme conseillère communautaire à la CCST.

 

Plus de la moitié de l’exécutif de la commune réalise ainsi son premier mandat tout en étant soutenue par l’expérience des autres élus.

La majorité municipale montre ainsi clairement sa volonté de promouvoir les nouveaux élus en leur confiant des responsabilités importantes dans la conduite des affaires de la ville.

SOUTENIR ALSTOM BELFORT

La direction d’Alstom a pris le 7 septembre une décision qui a fait l’effet d’une bombe à Delle comme à Belfort et dans tout le pays.
Malheureusement ce n’est pas une situation exceptionnelle que nous vivons là. Chacun se souvient d’Arcelor et de tant d’autres…

La décision de la direction fait partie d’un vaste mouvement de désindustrialisation de notre pays qui met des centaines de milliers d’ouvriers, d’employés, de techniciens et d’ingénieurs au chômage.

En trente ans notre industrie est passée de 30% du Produit Intérieur Brut à 12% aujourd’hui. Les raisons en sont connues:
– la mondialisation d’une part où la concurrence déloyale joue à plein
– les choix politiques des libéraux d’autre part qui attaquent sans relâche notre modèle social.

« L’Avenir ensemble » soutient le combat des travailleurs d’Alstom pour contraindre le gouvernement et la direction du groupe à maintenir le site de production de Belfort.

Mais il faut aussi que l’Etat redevienne le stratège industriel qu’il fut et dont le pays a besoin sous peine de voir notre industrie disparaître entièrement.

Alstom c’est Belfort (et le Territoire de Belfort).
Belfort (et le Territoire de Belfort) c’est Alstom.

« L’Avenir ensemble appelle les Delloises et les Dellois à se mobiliser pour soutenir celles et ceux qui voient leur avenir s’assombrir à cause de choix plus que contestables.

« L’Avenir ensemble »  adresse un message d’amitié et d’encouragement aux employés, aux ouvriers et aux cadres de l’entreprise d’Alstom Belfort.

Annulation du feu d’artifice

En raison du deuil national décrété par le Président de la République, le feu d’artifice de ce vendredi 15 juillet est annulé.

La fraternité qui nous lie aux humains, petits et grands, victimes de la folie meurtrière d’un homme hier soir à Nice et la décence qui leur est due nous guident dans notre décision.

 

Delle, une ville où il fait bon vivre.

 

Durant les dernières semaines, des actes délictueux ont été perpétrés par des voyous dans notre ville.

Je ne parle pas ici des virées bruyantes et dangereuses de plusieurs « quads » qui exaspèrent avec raison les habitants de certains quartiers et auxquelles il faut mettre un terme au plus vite.

Je veux parler de l’agression de trois individus à l’encontre de deux personnes qui pourraient être leurs grands- mères et qui a conduit l’une d’entre elles, blessée, à l’hôpital. D’ores et déjà les auteurs ont été identifiés et traduits devant la justice.

Je veux parler aussi de la nuit au cours de laquelle plusieurs poubelles et voitures ont été incendiées.

Comme l’a dit le maire dans la presse, les auteurs de ces délits doivent être retrouvés et déférés devant les tribunaux pour être sanctionnés à la hauteur de leurs méfaits.

Pour résoudre les problèmes de délinquance, plus que jamais il nous faut compter sur les forces de gendarmerie auxquelles nous faisons entièrement confiance. En attestent, malgré un ressenti contraire chez beaucoup de nos concitoyens, les chiffres de la petite délinquance en baisse dans notre cité, selon les dires du colonel de gendarmerie du T. de B.

Non, Delle n’est pas, loin de là, minée par la délinquance comme veut le faire croire l’opposition municipale. Comme partout, comme de tous temps, un infime pourcentage d’individus ne respecte pas la loi et commet des actes répréhensibles. C’est aux forces de l’ordre de les pourchasser et de les arrêter.

A nous, élus, il nous revient de ne pas attiser les braises!
A nous, élus, il nous revient d’avoir une parole responsable!

Dans la République, le premier devoir de l’Etat est d’assurer la sécurité des citoyens, notamment les plus humbles qui sont le plus souvent les premières victimes de l’insécurité.

Inutile de faire croire, comme le fait l’opposition de droite en espérant s’attirer le vote Front National, que Delle est une ville infestée par la pègre! Inutile de lui donner une mauvaise image à l’extérieur! En agissant ainsi l’opposition de droite du conseil municipal tire, une fois de plus, dans le dos de notre ville.

A nous, élus de la majorité, de travailler à ce que Delle continue d’être une ville où il fait bon vivre!

Robert Natale, maire- adjoint

(in Delle Infos de juin 2016/ rubrique Opinions)